Inventory of clothes for boutique

Fabrice Marcelin Bama

Bobo Dioulasso, Burkina Faso

100% repaid

Entrepreneur

Name

Fabrice Marcelin Bama

Location

Bobo Dioulasso, Burkina Faso

On-time repayments

38 monthly installments  •  24%

About Me

My name is Fabrice Marcelin Bama, a native of the city of Bobo Dioulasso and born to a monogamous family. I have two brothers and one sister. I was educated and I earned an undergraduate degree. Entrepreneurship has been a goal of mine since childhood. I had a difficult childhood because my father was a merchant of small items and my mother a housewife, and it was not easy for them to pay school fees for everyone. I thank the Lord because today thanks to my trade in "friperie" (secondhand clothes), I get to meet my needs and to support my parents.

My Business

Small secondhand clothes markets are found on every street in the capital and even in smaller urban regions. The same phenomenon is seen in weekly fairs organized by citizens of small towns in the country. Old clothes, popular with buyers, sell like hotcakes (i.e., sell quickly). Their prices, highly variable, are within the reach of every budget. The market is full of clothes for everyone: men and women, children and adults. Customers are very happy to dress themselves up with a shirt bought for only 500 CFA francs (about $1 US). My clients are mostly housewives. They find low-priced clothing for their children and are very happy to make a good deal. In the main city markets, mothers and even fathers of families often set off in search of clothes for their children. They flock to my little thrift shop looking for such deals.

Loan Proposal

Les ballons de friperies proviennent la plupart de l’Europe et des Etats-Unis. Le Burkina Faso, pays enclavé sans déboucher maritime achète le plus souvent les ballons de friperie soit par le port des pays frontaliers tel que a Lomé au Togo, a Abidjan en cote d’ivoire, ou a Accra au Ghana. Les prix des balles sont variables et dépendent de la qualité. Néanmoins les prix par compte se situent entre 100000 francs et 150000. Pour un ballon de friperie payer a 120000 francs Cfa peut ce revendre en détaille a 165000 francs Cfa. Les bénéfices ainsi obtenus me permettent de me prendre en charge et de faire de l’épargne. Mon objectif en venant vers vous est d’agrandir ce business.

Show original Français  

About Me

Mon nom est Bama Fabrice Marcelin, natif de la ville de Bobo Dioulasso et issue de famille monogame. J'ai deux frères et une grande sœur. J'ai été à l’école et je détiens un Brevet d’étude du premier cycle. Entreprendre a toujours été pour moi un rêve depuis mon tendre enfance. J'ai eu une enfance difficile car mon père étant commerçant de petits articles et ma mère ménagère, ce n’était pas du tout facile pour eux de payer la scolarité de tout le monde. Je remercie le seigneur car aujourd’hui grâce a mon commerce de vente de friperie (habit de seconde main), j'arrive à subvenir a mes besoins ainsi que de prendre en charge mes deux parents.

My Business

Le petit commerce de friperie occupe chaque bout de rue dans la capitale et même dans les petites contrées urbaines. Le même phénomène est perceptible sur les foires hebdomadaires qu’organisent les petites bourgades de l’intérieur du pays. Les vieux habits, très prisés par les acheteurs, s’y écoulent comme de petit pain. Les prix, très variables, sont à la portée de toutes les bourses. Le marché abonde de vêtements pour tout le monde (hommes et femmes, enfants et adultes). Les clients sont très contents de se faire beau avec une chemise achetée à 500 Fcfa. Mes clients sont surtout les femmes ménagères. Elles sont très heureuse de ce faire fait une bonne affaire. Elles trient de jolies bonneteries pour leurs enfants pour des sommes dérisoires. Dans les marchés de la capitale, les mères de familles et même souvent des pères de familles se lancent à la recherche de quoi habiller leurs enfants. Ils se bousculent devant ma petite boutique de friperie.

Loan Proposal

Les ballons de friperies proviennent la plupart de l’Europe et des Etats-Unis. Le Burkina Faso, pays enclavé sans déboucher maritime achète le plus souvent les ballons de friperie soit par le port des pays frontaliers tel que a Lomé au Togo, a Abidjan en cote d’ivoire, ou a Accra au Ghana. Les prix des balles sont variables et dépendent de la qualité. Néanmoins les prix par compte se situent entre 100000 francs et 150000. Pour un ballon de friperie payer a 120000 francs Cfa peut ce revendre en détaille a 165000 francs Cfa. Les bénéfices ainsi obtenus me permettent de me prendre en charge et de faire de l’épargne. Mon objectif en venant vers vous est d’agrandir ce business.

Feedback

1

None

None

  • KirstenShute    Aug 13, 2015

    The loan was rescheduled, but Fabrice Bama caught up with his payments and eventually repaid it early. I would lend to him again.

    Log in to reply • Share


Loading...

Loan Info

Project Type

Classic Loan

Disbursed amount

$100.04

Date disbursed

Feb 16, 2015

Repayment status

On Time

Projected term

8 months

Cost to entrepreneur

Lender interest: $100.04 at 6.19% annual rate over 8 months = $4.51

Service fee: $3.64

Upon joining Zidisha, Fabrice Marcelin paid a lifetime membership fee of $10.62.

Other loans

Lenders

Zidisha

Sterling, United States

BJ

Brandon Joz

North Carolina, United States

Aggul

London, United Kingdom

Jeff and Marcie

Portland, OR, United States

E

Elisa

Espoo, Finland

J

jjiffer

Seattle, United States

N

NancyG

Victoria, Canada

RockinRobin

Centennial CO, United States

R

Rossman

Poland, United States

J

JNale

Reedsville, PA, United States

MichaelR

Los Angeles, United States

J

JayJay

Cleveland, United States

C

CheesemanDan

Shanghai, China

A

Alicee

Munich, Germany

D

danny

Karlsruhe, Germany

T

tmsaddress

Orlando, Florida, United States

KirstenShute

Montreal, Canada

dlpringle

Denver, United States

M

MatzeFR

Frankfurt, Germany

Ask Fabrice Marcelin a question about this loan project, share news and photos of your own, or send a simple note of thanks or inspiration.

Loading...

Loading...

Loading...